Médiathèque

L’adhésion à la médiathèque donne accès à toutes les médiathèques de BIEVRE-ISERE ainsi qu’à tous les fonds (livres, revues, CD et DVD).

La médiathèque est ouverte :

  • le mardi de 16h00 à 19h00 ;
  • le mercredi de 14h00 à 19h00 ;
  • le samedi de 10h00 à 12h00.

Elle propose également une fois par mois :

  • un accueil petite enfance ( o – 3 ans ) mardi  matin ;
  • les histoires du mercredi (à 16h , à partir de 5 ans ) ;
  • un club lecture / ado le mardi soir à 17h45.

Voir affichage des dates à la médiathèque.

Elle est située dans le bloc Mairie, montée Croix Chevalier.

tel : 04 74 92 07 26

courriel : bibliotheque.tramole@bievre-isere.com

Randonnées

Le Pays Saint-Jeannais (comme tous le Nord-Isère) propose de nombreux chemins de randonnée.

20 circuits de randonnée aux caractéristiques variées ont fait l’objet d’un marquage et d’un descriptif disponible sur le site de la communauté de communes..

Ce dernier vous offre la possibilité de télécharger les cartes correspondantes.


Le descriptif et la carte de celui le plus proche de Tramolé se trouve sur le lien ci-contre.

<chasse|>

Un cartoguide est également en vente au Syndicat d’Initiative du Pays Saint-Jeannais ainsi que dans les points presse du canton, au prix de 3 euros.

Environnement

La qualité environnementale est au cœur de nos préoccupations et est un paramètre essentiel de nos réflexions.

Les actions en faveur de l’environnement :

  • Nettoyage annuel de nos chemins au début du printemps, organisé par la commune et réalisé grâce à l’action nombreuse et bénévole des habitants.
    nettoyage-chemin-1 nettoyage-chemin-2
  • Nettoyage des rivières :
    Les rivières sont un écosystème essentiel mais très fragile. Elles sont trop souvent négligées par leurs riverains ou les agriculteurs qui exploitent les terres limitrophes.
    Une demande d’audit a été faite auprès du syndicat de la Bourbre pour informer les riverains concernés par des défauts d’entretiens et leur rappeler l’importance de la préservation des berges dans un bon état environnemental.
  • La création d’un chemin piétonnier pour relier Tramolé (Croix Chevalier) à l’école située sur Culin. Un réflexion et en cours pour le prolonger jusqu’à la mairie de Tramolé.
  • La mise en application du PLU initié en grande partie par le précédent conseil municipal et intégrant de nombreux points en faveur de l’environnement.
  • La réalisation d’une station d’épuration par filtre planté de roseaux.
  • Une réflexion sur l’arrachage sauvage de haies par les agriculteurs est actuellement en cours.
  • Une réflexion sur l’extinction de l’éclairage public aux heures les moins fréquentées de la nuit est actuellement en cours.
  • Le projet de rénovation de la mairie intégrera une démarche environnementale de la construction et plus particulièrement d’économie d’énergie.

La paroisse

Un peu d’informations sur notre paroisse…

Il y a une douzaine d’années, la création des « Paroisses Nouvelles » dans le diocèse de Grenoble-Vienne a entièrement restructuré nos façons de fonctionner. D’une organisation par clocher, nous sommes passés à une organisation par relais (regroupement de clochers), les relais étant rattachés à une paroisse.
Ainsi, notre relais, le « Relais des Collines », constitué des 3 villages « Culin, Saint Agnin sur Bion et Tramolé » est rattaché à la paroisse « Saint Hugues de Bonnevaux », qui regroupe 10 relais, 21 villages au total : les 8 villages du canton d’Heyrieux et 13 des 15 communes du canton de Saint Jean de Bournay (il manque Eclose et Meyssiès). Il s’agit donc d’une paroisse très étendue géographiquement : d’Est en Ouest, il faut bien compter trois quarts d’heure pour relier Tramolé à Grenay !
Le « Bulletin HORIZONS », bulletin paroissial commun aux 21 clochers, est diffusé tous les 2 mois. Il comporte tous les horaires des messes et célébrations des 2 mois à venir, ainsi que des articles sur le fonctionnement de la paroisse et sur l’activité des différents mouvements et institutions qui y sont présents. Ce bulletin est disponible sur le présentoir au fond de l’église, ainsi que dans le hall d’accueil de la mairie et à la bibliothèque.
A l’automne dernier, l’évêché de Grenoble a procédé à renouvellement de l’équipe des prêtres de la paroisse St Hugues. Le Père Eddy nous a quittés pour suivre une formation à Rome. Il retournera ensuite dans son pays d’origine, l’Indonésie. Son départ a donné lieu à une petite fête organisée à St Georges d’Espéranche, à mi-septembre. Cette journée a été l’occasion d’accueillir 2 nouveaux prêtres : le Père René CHATAIN qui avait déjà officié sur notre paroisse au début des années 2000 et que nous retrouvons aujourd’hui, ainsi que le Père Yusup WINARTO, que nous appellerons couramment « Père WIN », originaire lui aussi d’Indonésie. Avec le Père Maurice, (prêtre modérateur de la paroisse et le Père Joseph MURGIER, ce dernier approchant tranquillement ses 90 ans, nous avons maintenant 4 prêtres seulement sur notre très grande paroisse.
C’est dire l’importance que doivent maintenant tenir les laïcs dans l’Eglise. Ainsi, les relais et les clochers s’organisent pour aider les prêtres dans leurs missions. Des personnes « de bonne volonté » remplissent les tâches qui étaient autrefois dévolues aux prêtres :

la catéchèse est organisée globalement sur le relais. Elisabeth JOUFFRAY (de Culin) coordonne l’action des catéchistes. Chaque séance, encadrée par des parents, dure 2 h et ceci 1 fois par mois. Trente enfants du CE1 au CM2 sont inscrits.

la préparation des célébrations est assurée par une équipe liturgique constituée principalement de Jeanine CRETINON, Nicole GUILLAUD et Marthe GUILLAUD. La même équipe s’occupe également du fleurissement de l’église.

l’accueil au Baptême des petits enfants est assuré par Myriam DREVET.

l’information des fiancés pour la préparation au mariage religieux est relayé par Nicole et Pierre PONCET, qui orientent les demandes directement vers la maison paroissiale de St Georges.

la préparation des funérailles est assurée par Jeanine CRETINON et Marthe GUILLAUD : cette préparation est élaborée avec la famille du défunt.
Le calendrier des célébrations figure dans le bulletin HORIZONS. En principe, nous avons 3 messes par mois dans notre relais, une par clocher. Si vous souhaitez faire célébrer une messe pour un défunt ou pour une intention particulière, vous pouvez vous adresser à Marthe GUILLAUD ou Cécile DUBOIS.
C’est Marcel DUBOIS qui « fait sonner les cloches » pour annoncer les célébrations une demie heure avant leur début. C’est également lui qui met en route le chauffage lorsque cela s’impose en saison froide… Nous l’en remercions chaleureusement !
Il est à noter que les personnes qui ont en charge ces différentes tâches les assument depuis longtemps déjà, et certaines souhaitent être épaulées ou remplacées. Aussi, nous nous permettons de vous proposer quelques services auxquels vous pourriez participer :

accompagnement des malades,

préparation des célébrations et des messes,

enseignement du catéchisme,

fleurissement et nettoyage de l’église

participation à la chorale…etc…
N’hésitez pas à nous contacter, nous vous en remercions par avance.

Les messes se répartissent entre 4 Communes : Culin, Heyrieux, Saint Agnin sur
Bion et Tramolé.

Tramolé est affilié au diocèse de Saint Hugues de Bonnevaux.

Tous les horaires des messes sont diponibles sur le site du diocèse

“Ensemble, luttons contre l’ambroisie”

L’AMBROISIE : une plante invasive aux multiples dangers

L’ambroisie présente un danger :

  • pour la santé : son pollen très allergisant (5 grains de pollen par mètre cube d’air suffisent pour entrainer une réaction allergique chez des personnes sensibilisées). Ces pollens sont produits de la mi-août jusqu’à fin octobre avec un pic en septembre et se diffusent sur un large périmètre et génèrent des allergies : rhinite, conjonctivite, trachéite, asthme, urticaire, eczéma de fin juillet, à octobre, avec un pic à la mi-août.
  • pour la biodiversité : en envahissant les sols nus, elle concurrence nos espèces sauvages.
  • pour l’agriculture : en se mélangeant aux autres cultures, elle réduit les rendements et la qualité des récoltes.

Si on ne la contient pas, l’ambroisie se propage de plus en plus. Comme dans certains pays de l’Europe de l’Est. En Hongrie et en Croatie elle colonise 90% du territoire et 50% de la population est touchée par l’allergie.

Reconnaître l’ambroisie :

Les plants peuvent être petits ou très grands (plus d’un mètre de haut).

Feuilles larges, minces, très découpées, du même vert sur chaque face, ce qui les distinguent de celles de l’armoise. Ses fleurs petites et verdâtres, disposées à l’extrémité des tiges. Contrairement à l’armoise l’ambroisie ne dégage aucune odeur lorsqu’on la froisse.

Cycle de vie de l’ambroisie :

  • avril-juin : germination
  • juillet : floraison
  • août : pollinisation
  • septembre et octobre : grenaison.

Où trouver de l’ambroisie ?

L’Ambroisie est une espèce pionnière, résistante à la sécheresse, qui se développe sur les surfaces mises à nu, perturbées (le plus souvent par les activités humaines), peu importe la nature du sol.

Elle prolifère grâce aux milliers de graines qu’elle produit. Celles-ci peuvent se conserver 10 à 40 ans dans le sol.

Peu compétitive, l’Ambroisie va surtout empêcher le développement de végétaux ayant un cycle biologique synchrone avec le sien comme certaines espèces cultivées.

On trouve de l’ambroisie dans ou à proximité des cultures, des friches, des chantiers, en bord des chemins, des axes routiers et ferroviaires et plus rarement sur les berges des cours d’eau.

Méthodes de lutte efficaces de lutte contre l’ambroisie

La destruction de l’ambroisie est obligatoire (plan départemental de lutte contre l’ambroisie : arrêté n° 200-1572 du préfet de l’Isère du 7 mars 2000 affiché en mairie). Il faut :

1) Prévenir la pousse des plans d’ambroisie

  • Ne pas accepter de recevoir de la terre dont on ignore la provenance.
  • Ne pas déposer n’importe où de la terre ou des déblais provenant de parcelles infestées (sur terrain sain ou sur zones de chantier).
  • Ne pas laisser la terre à nu : la recouvrir (paillis, végétalisation avec mélanges spécifiques de graminées, géotextile,…) pour empêcher l’ambroisie de se développer.

2) Détruire les plants d’ambroisie déjà développés avant la pollinisation

  • Terrains peu infestés ou peu praticables : arrachage manuel. Les très grandes plantes s’arrachent très bien après un orage.
  • Zones très envahies :

-> tonte/fauchage/broyage : 2 passages sont nécessaires, un fin juillet ou début août et début septembre. S’il y a uniquement de l’ambroisie, il faut couper ras, s’il y a d’autres espèces, il faut couper à 10 cm.

-> Pâturage d’ânes ou de brebis : très efficace

-> Désherbage chimique seulement dans les parcelles agricoles fortement infestées : dans les autres situations l’éviter car il élimine également tous les végétaux créant ainsi des plages nues favorables à l’ambroisie.

Jusqu’à mi-juillet, les déchets d’arrachage peuvent être compostés en l’absence de pollens et de semences. Au-delà de la mi-août, les interventions sont déconseillées car elles favoriseraient la dispersion du pollen et des graines.

Cette lutte concerne :
– les terres privatives, les bords de route, les cours d’eau,
– les constructeurs, responsables en cas d’apport de terres contaminés

3) Mesures spécifiques au Domaine agricole : Destruction jusqu’en limite de parcelles (y compris talus, fossés…)

Chaumes de cultures d’hiver :

– Déchaumage : travail superficiel du sol (5 cm)
– Désherbage chimique : avant floraison pour bloquer la pollinisation

Culture de printemps :
– Maïs : Broyage, lutte chimique (au stade 6 feuilles)
– Tournesols :

  • Traitement chimique avant levée
  • Binage (au stade de 2 feuilles)
  • Utilisation de graines enrobées résistantes aux traitements chimiques

UN SEUL OBJECTIF : EMPECHER LA FLORAISON !

Des sanctions possibles…

Toute personne contrevenant à ses obligations s’expose à des sanctions:
– contravention de troisième catégorie. (PV par la gendarmerie ou par le Maire : 450€.)

– le Maire pourra aussi procéder à la destruction des plans d’ambroisie aux frais des intéressés

Les bons réflexes :

Les plantes se trouvent sur votre terrain :

Assurez-vous ou faites vous confirmer qu’il s’agit bien de l’ambroisie.

Vous êtes responsable : agissez vous-même immédiatement et éliminez la avant la floraison.

Attention DANGER : Évitez les interventions lorsque la plante est en fleur. Si nécessaire, Protégez-vous lors des travaux d’élimination de l’ambroisie (arrachage notamment) en utilisant du matériel adapté : gants, lunettes et masque lors de la floraison. Hors période de floraison, une paire de gants suffit.

Si vous ne pouvez pas exécuter la lutte vous-même, faites appel à :

·         Une entreprise d’entretien d’espaces verts

·         Une association (souvent d’insertion) réalisant ce type de travaux

Les plantes se trouvent sur un terrain qui ne vous appartient pas :

 ·         S’il y a seulement quelques plants : je l’arrache !

·         S’il y a en a beaucoup : je signale la zone infestée par un des moyens suivants :

§  www.signalement-ambroisie.fr

§  L’application mobile Signalement-ambroisie

§  email : contact@signalement-ambroisie.fr

§  téléphone : 0 972 376 888

Votre signalement sera communiqué au référent communal concerné qui engagera les actions nécessaires à l’élimination des plants.

Le comportement civique du citoyen :

·         observer et agir lorsqu’on le peut.

·         prévenir les propriétaires

·         alerter la municipalité

Ensemble ne la laissons plus fleurir !

La lutte contre l’ambroisie est l’affaire de tous et de la responsabilité de chacun

Histoire et patrimoine

Cette page sera complétée petit à petit.

Voici dans un premier temps quelques images du passé qui ramèneront certains à leur jeunesse.

Une petite astuce : pour zoomer sur les photos, maintenez appuyer sur Ctrl et faites bouger la roulette de votre souris.

tramole-1911 Tramolé en 1911
tramole-jolie-paysage Jolie paysage
1923 Tramolé 1923
1928 Tramolé 1928
tramole-photo
haut-de-tramole Quartier d’en haut
quartier-de-l-eglise Quartier de l’église
interieur-eglise Intérieur de l’église
photo-2
1952 Tramolé 1928
le-centre Le centre
vue-du-ciel Vue du ciel

Les entreprises

Les entreprises sur Tramolé :

  • CUMIN TP

    TP, terrassement, VRD. Assainissement. Raccordement tout à l’égout. Aménagement de cour,enrobé,clôture,maçonnerie.sols en résine

    Route de Pignière

    38300 TRAMOLÉ

    04 74 18 62 52

    06 89 58 23 59

    06 86 42 53 16

    www.cumin-tp.fr

Les loisirs

Activités proposées par l’AFL

Mardi

16h30 à 19h15 (2 cours ) – «L’atelier des Zaz’arts» Cours de dessins animés par Elizabeth GOUDIER. A partir de 6ans

17h30 à 18h15 – «Baby Gym»

20h30 à 21h30 – «Line Dance»

Mercredi

08h45 à 09h45 – «Gym ma gym» animée par Eve – monitrice diplômée

19h30 à 22h0 (2 cours) – «Yoga» cours animés par Mariline

Le Yoga

Animé par Michel Perret

À l’école de Culin-Tramolé (située à Culin)

Tous les mardis (sauf vacances scolaires) de 18h00 à 19h30 et de 19h30 à 21h00.

La marche

Regroupement informel de marcheurs Tramolé / Sainte-Anne.

Lieu de départ : rond-point de la croix chevalier à Tramolé

Renseignements : 04.74.58.34.98 ou 04.74.92.14.61

Planning / horaires de départ :

  • Lundi après-midi 13h15 – marche de 2h00 à 2h30 dans les communes environnantes
  • Mercredi matin 8h30 – marche de 1h sur Tramolé
  • Vendredi matin 8h30 – marche de 1h sur Tramolé
  • Samedi après-midi 13h15 – marche de 2h00 à 2h30 dans les communes environnantes.

La base de loisirs du moulin

À MEYRIEU LES ÉTANGS

http://www.cc-region-st-jeannaise.org/decouvrir/basedeloisirs/index.htm

AUTRES ACTIVITÉS

Pour connaitre toutes les activités sportives dans les communes de la communauté de communes :
http://www.cc-region-st-jeannaise.org/vivre/assocs/sportives.htm

Les commerces

le-bar-des-amis

Le bar des amis

Montée croix chevalier

Dépôt de journaux le dimanche : Dauphiné libéré et Courrier liberté

Boulanger itinérant

Pains et viennoiseries. Renseignements au 04 74 58 37 74

Les mardis entre 13H00 et 14H00

Les samedis entre 9H00 et 11H00

camion-jc-pizz

JC PIZZ

Camion Pizzas

Le mercredi à partir de 17H30

Place de l’église

Commande : 06 78 15 92 69

Coiffure à domicile

CHARDON Stéphanie

04.74.58.73.29

06.83.26.15.97

stephanie-chardon@orange.fr

camion-charcutier-traiteur

Charcutier Traiteur itinérant

M. VINCENT

Les Samedis entre 14H00 et 15H00

Commande possible au 04.74.58.66.29


Nota : cette liste n’est pas exhaustive, si vous travaillez sur Tramolé et si vous souhaitez que vos coordonnées soit sur le site, faites vous connaitre, nous le ferons avec plaisir.

La poste

Le relais poste le plus proche est situé au bar / restaurant “L’embuscade” à CULIN.

La boite aux lettres est située à la mairie, 40 montée croix chevalier.